Image
s
"Ukraine, les masques de la révolution" de Paul Moreira
Filmvertoning

En février 2014, des groupes paramilitaires affrontent la police au coeur de Kiev. Suite à leur coup de force, un nouveau gouvernement –pro-américain– est installé. Sans eux, la révolution ukrainienne n’aurait jamais triomphé.

Dans le récit médiatique communément admis, ces milices sont présentées comme les héros d’une révolution démocratique. En fait, il s’agit de corps francs, d’extrême droite : ils s’appellent «Secteur Droit», «Azov» ou «Svoboda» et rassemblent de véritables armées parallèles, largement incontrôlées. A Odessa, le 2 mai 2014, ils commettent ainsi un massacre de masse: 45 personnes brûlées vives. Un massacre largement passé sous silence. Les coupables ne seront jamais traduits en justice. Comment cela a-t-il pu, à l’époque, nous échapper? Pourquoi les pays occidentaux n’ont-ils pas fait entendre leur voix?

Parce que les milices néo-nazies ukrainiennes continuent de jouer les soldats supplétifs d’un conflit beaucoup plus large. Dans la nouvelle guerre "froide" entre Washington et Moscou, l’Ukraine est désormais un pion décisif dans une stratégie de contention antirusse.

🏆 Ce film a reçu une mention spéciale au prestigieux Prix Europa à Berlin (2eme prix).

Le débat

La projection de ce film servira d'introduction à un débat à propos du conflit en cours, avec Vladimir Caller (rédacteur en chef du DR), Ludo de Brabander (porte-parole de VREDE), Coline Maestracci, Doctorante à l’ULB, spécialiste de l’Ukraine et Aude Merlin, chargée de cours en Science politique à l'ULB, spécialiste de la Russie et du Caucase.

Organisatie
Le Festival du cinéma d'ATTAC Bruxelles
Datum
-
Adres

CBO
Chaussée de Jette 407
1090 Jette
België

Talen
Frans